Inédit : une candidate annule notre RDV à cause du casier judiciaire

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

 extrait de casier judiciaire - petsitting

Il y a deux semaines s'est produite une chose inédite : une candidate a annulé notre entretien de recrutement, m'annonçant qu'elle avait changé d'avis. D'autant plus étonnant qu'elle m'avait envoyé sa candidature quelques jours auparavant. Je lui demandé des explications, par curiosité, et voici quelle fut sa réponse :

Bonjour,

Je n'ai pas donné suite à ma candidature car j'ai vu que vous demandiez un extrait de casier judiciaire vierge. Je trouve cette pratique "à la mode"  choquante pour pas mal de raisons et j'essaie quand c'est possible de ne pas y participer. Pour moi, cela ne veut absolument rien dire. Une personne ayant commis une erreur dans sa vie n'aimerait pas les animaux et serait indigne de s'en occuper ? Réciproquement c'est bien plus grave : il y a nombre de prédateurs qui sont parmi nous et qui n'ont jamais fait l'objet d'aucune arrestation ou poursuite...

 

Je dissiperai de suite un doute : mon casier judiciaire est vierge.

 

Pour moi, ça n'est pas du tout un gage de sécurité et je suis même effrayée quand je vois que vous le mettez tellement en avant sur votre site... je ne dois pas être la seule. Je pense que vous l'utilisez pour prouver la rigueur de votre recrutement mais ça crée surtout un climat de suspicion qui en dit plus long sur votre état d'esprit à vous que sur le sérieux de vos catsitters.

 

Autant je trouvais l'idée de se rencontrer intéressante (encore que je n'étais pas prête à répondre à n'importe quelle question !), autant ce point est rédhibitoire pour moi. Aller fouiller dans le passé d'une personne me parait profondément anti-démocratique. Cela revient à dire que si on commet une erreur, on n'a plus le droit de travailler et donc de s'insérer... Cela me fait dire que nous ne devons pas partager les mêmes valeurs, puisque le but de notre entrevue était de s'en assurer. Et puis si je vous demandais de me fournir le vôtre, le feriez-vous ?

 

Je base mes relations avec les autres sur la confiance mutuelle et l'expérience, pas sur leur passé et la manière très personnelle dont je pourrais l'interpréter. Voilà.

 

Bonne continuation,

 

*******

 

Et voilà quelle fut ma propre réponse :

Bonjour,

 

Merci d’avoir pris le temps de me répondre de manière argumentée. J’apprécie votre franchise et même les valeurs que vous mettez en avant.

 

Cependant, même si je les apprécie à titre personnel, il se trouve que les choses sont un peu différentes dans un contexte professionnel. Les enjeux de ce job ne sont pas précisément les mêmes que ceux de beaucoup d’autres : les clients confient leur appartement aux petsitters. Et moi, je suis responsable vis-à-vis de mes clients. Donc, oui, je préfère faire appel en grande majorité (vous étiez une exception notable, parce que j’avais beaucoup aimé *****) à de jeunes étudiants dont le CV me laisse à penser qu’ils sont sérieux et fiables.

 

Les sociétés de garde d’animaux qui sont moins scrupuleuses que MonChatEstRoi sur le recrutement ont régulièrement des problèmes (y compris de vol – j’ai encore eu une cliente qui m’en a parlé l’autre jour au téléphone). Nous n’en avons jamais eu, pour notre part. Ma manière de recruter les petsitters doit bien y être pour quelque chose.

 

Je n’ai pas par ailleurs l’impression de mettre ce point précis (le casier judiciaire) tellement en avant sur le site. Cela vous effraie ? Eh bien je vous prie de croire que les clients qui s’apprêtent à laisser leurs clés d’appartement, cela ne les effraie pas. Au contraire, ça les rassure et ils me le disent presque immanquablement au téléphone. Pas le seul fait que je demande un extrait de casier judiciaire, bien sûr, mais plus globalement le soin que j’apporte au recrutement des petsitters.

 

Vous vous permettez de me juger bien facilement dans votre email, présumant de beaucoup de choses, à commencer par mon état d’esprit. Si vous vous imaginez que MonChatEstRoi est une sorte de dictature à petite échelle dans laquelle les rapports humains sont basés avant tout sur le stress et la sécurité à outrance, vous vous trompez totalement. Au contraire, j’ai des relations très cordiales et détendues avec mes clients, et encore davantage avec mes petsitters, dont certains sont même devenus des amis…

 

Moi je ne me permettrai pas de vous juger. Simplement, vous tenez un discours idéologique, quasi militant… que je ne peux me permettre d’avoir dans le contexte professionnel qui est le mien.

 

Bonne continuation.

 

Brian

 

Qu'en pensez-vous ?

 

 

Facebooktwittergoogle_plusinstagram

Les commentaires sont fermés